Infolettre

Lise-Marie publie régulièrement de nouveaux articles et vidéos. En vous abonnant à l'infolettre, vous en serez informé.

Soyez assuré que votre courriel sera traité avec respect, et que la fréquence des envois est raisonnable.
Courriel
Prénom
Nom de famille
Nous respectons la loi antispam C-28
skip to Main Content
Seul Ou Accompagne

Écoute-moi!

Nous sommes assis dans un café. Tu ne le sais pas, mais ça fait déjà un moment que ça ne va pas, que je me sens perdu, désemparé. J’essaie depuis longtemps de te dire ce qui me pèse sur le cœur. Aujourd’hui, je prends mon courage à deux mains. Je te dis : « Je dois te parler », tu me réponds : « Je t’écoute… ». Je me lance. Les mots me viennent difficilement et je cherche dans ton regard un encouragement – sans le trouver. Je commence à te parler, je cherche mes mots ; des mots qui sont enfouis en moi depuis une éternité, qui me rongent l’intérieur, je suis enfin prête à m’exprimer… mais tu ne me regardes pas. Tu fixes l’écran de ton téléphone portable. Maladroitement, je t’interpelle : « Écoute-moi ! » Tu me dis : « Je t’écoute, je t’écoute, continue… » tout en gardant les yeux sur tes textos. Alors, je me tais.

L’écoute de l’autre

Au quotidien, quand nous nous engageons dans une conversation, il est facile de se laisser distraire par nos pensées ou par l’environnement qui nous entoure quand il s’agit d’écouter notre interlocuteur. On peut l’entendre et ne pas enregistrer réellement le message. Ce mode d’écoute que nous apprenons dès notre plus jeune âge, se nomme l’écoute passive.

Pour pouvoir connaître l’autre et vraiment l’entendre, il est essentiel d’offrir une qualité de présence et de faire l’effort d’une écoute généreuse. Cela nous demande de demeurer concentré à ce que l’autre dit ou vit, d’absorber ce que l’on entend pour pouvoir établir des liens avec notre propre expérience et, en fin de compte, pouvoir le comprendre et l’aider.

Se sentir écouté

J’ai besoin que tu me regardes, que ton regard croise le mien, que tu portes attention à mon langage corporel, au ton de ma voix ; je me sens écouté lorsque tu me signifies de l’attention, que tu me fais comprendre que tu comprends ce que je dis – ou du moins, qu’il y a un désir de comprendre.

Écouter – vraiment –, c’est pouvoir écouter sans jugement, et rester objectif et ouvert au message de l’autre, sans le culpabiliser ou le bloquer dans sa démarche. Dans le but d’établir une connexion concrète et chaleureuse, il est essentiel de mettre de côté les filtres, préjugés et interprétations personnelles qui colorent souvent notre vision des choses pour pouvoir nous mettre dans un espace d’accueil, de compassion, de bienveillance et de compréhension de l’autre.

Écouter pour mieux s’entendre

L’intelligence émotionnelle, c’est la capacité à se mettre à la place des autres, en d’autres mots la capacité d’être empathique. Cette qualité ou compétence n’est pas égale pour tout le monde cependant, elle peut se développer à partir d’une bonne intention et de la pratique. L’intelligence émotionnelle est un gros atout pour améliorer la qualité de vos relations.

Je vous invite à tenter l’expérience dans votre vie quotidienne : lors d’une conversation, faites l’effort conscient d’écouter l’autre en vous intéressant à ce qui est dit. Prenez conscience que vous lui donnez votre attention ; vous vous rendrez compte immédiatement que cette manière d’écouter fait apparaître les messages cachés de la communication. Vous comprendrez mieux ses problèmes, ses désirs et ses besoins.

Vous remarquerez sans doute au terme de votre conversation une certaine satisfaction ou même une légèreté renouvelée chez l’autre. L’écoute active permet à la personne écoutée de mieux comprendre ce qu’elle vit. C’est en exprimant et en externalisant qu’on peut mieux s’entendre et se comprendre.

Nous avons tous besoin de contact et d’interaction pour nous épanouir. Quand on est écouté, entendu, reçu, on vit une expérience qui n’a pas de prix. Celui qui donne reçoit.

Lien social, lien vital

De nombreuses recherches l’ont démontré : l’isolement a un impact direct sur la santé et la longévité. Certaines études révèlent que ceux qui bénéficient d’un support familial, parental ou social en temps de crise ont moins de chance de développer des problèmes physiques et mentaux.

C’est pour cela que l’écoute est un outil si important dans nos relations, qu’elles soient professionnelles ou personnelles. Elle constitue le fondement de toute relation humaine, d’où naissent le respect, l’estime, la confiance mutuelle et, en fin de compte, le bonheur et l’épanouissement personnel. La prochaine fois qu’on vous demande votre attention, prenez le temps de vous arrêter et offrez-lui le cadeau de votre présence : vous recevrez sûrement beaucoup plus en retour que vous ne le pensez.

Je vous laisse sur cette citation que j’aime beaucoup« Quand j’ai été écouté et entendu, je deviens capable de percevoir d’un œil nouveau mon monde intérieur et d’aller de l’avant. Il est étonnant de constater que des sentiments qui étaient parfaitement effrayants deviennent supportables dès que quelqu’un nous écoute. Il est stupéfiant de voir que des problèmes qui paraissent impossibles à résoudre deviennent solubles lorsque quelqu’un nous entend ».Carl Rogers

Partagez moi vos commentaires. À bientôt!

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Téléchargez votre ebook gratuit

Soumettez le formulaire ci-dessous afin d’obtenir par courriel un lien permettant de télécharger gratuitement le ebook Maîtriser L’amour écrit par Lise-Marie Boudreau. Vous serez également inscrit à notre info-lettre, un outil permettant de demeurer à l’affût des dernières parutions du blogue de Lise-Marie.

Nous nous assurons que chacune de nos communications soit désirée. Veuillez lire notre Politique de Confidentialité pour de plus amples renseignements.

Back To Top