Infolettre

Lise-Marie publie régulièrement de nouveaux articles et vidéos. En vous abonnant à l'infolettre, vous en serez informé.

Soyez assuré que votre courriel sera traité avec respect, et que la fréquence des envois est raisonnable.
Courriel
Prénom
Nom de famille
Nous respectons la loi antispam C-28
skip to Main Content
Signes Dépendance Affective

Dépendance affective: Comment reconnaître les signes

Si vous croyez être dépendant affectif, je vous invite à de répondre au questionnaire Êtes-vous dépendant affectif? Par ailleurs, voici certains comportements et attitudes pouvant dénoter une dépendance affective :

  • Ne pas exprimer son désaccord par peur de représailles;
  • Commettre des gestes en désaccord avec ses valeurs ou désirs pour ne pas déplaire ou encore pour être aimé et apprécié;
  • Attribuer tous les mérites à l’autre ou aux circonstances;
  • Ne pas assumer sa part de responsabilité de ses échecs relationnels;
  • Laisser l’autre choisir sur à peu près tout;
  • Culpabiliser l’autre du manque d’attention qu’il nous accorde;
  • Insister pour que son partenaire soit toujours là;
  • Multiplier les rencontres amoureuses;
  • Rester dans une relation qui ne convient plus;
  • Être dans le « tout ou rien » : un jour on vit l’amour fou, la grande passion, et au moindre conflit, on envisage la rupture;
  • Utiliser toutes sortes de stratégies pour séduire l’autre, pour s’assurer de sa présence;
  • Vivre pour l’autre et à travers l’autre : on manque d’intérêt pour sa propre vie;
  • Capable d’un grand dévouement et même prêt à tout abandonner ou négliger ce que nous avons de plus précieux pour ne pas déplaire au nouveau partenaire;
  • Tendance à vivre avec son partenaire de l’isolement pour protéger son illusion de bonheur, pour se rendre indispensable à celui-ci et pour lui éviter l’occasion d’avoir des distractions;
  • Aimer pour deux : même devant l’infidélité ou le désintéressement évident de l’autre, demeurer convaincu que la relation est possible;
  • Pardonner tout, même l’impardonnable;
  • Se contenter de peu et, au moindre indice de tendresse, s’accrocher à la possibilité d’un amour grandissant et espérer l’amour de l’autre;
  • Espérer que nos efforts, notre abnégation ou même notre soumission nous amèneront l’affection, l’appréciation et la valorisation;
  • Vouloir être rassuré souvent ou constamment;
  • Demander sans cesse des preuves d’amour.

En plus de tout cela, une personne dépendante affective se ment à elle-même. Elle refuse souvent de voir qu’elle demande beaucoup d’énergie à ses proches, ses collègues et son partenaire amoureux. Les membres de son entourage le ressentent et se sentent vidés et non nourris par la relation. Malheureusement, tous ces comportements et attitudes ont des effets néfastes sur les sentiments amoureux dans le couple.

Votre partenaire est-il dépendant affectif?

Vous pouvez facilement vous retrouver dans une relation de dépendance affective et n’avoir rien vu venir. Cela s’installe souvent de façon très subtile. Lorsqu’on s’en rend compte, on ressent alors un profond malaise à l’intérieur.

Lorsque l’on dit à un dépendant affectif qu’il prend trop de place et qu’il nous en demande trop, son réflexe premier est souvent de nier, se justifier et accuser l’autre de ne pas comprendre ou de ne pas être généreux.

Lorsque l’on se sent trop aimé, on se remet en question : « Comment puis-je vouloir m’éloigner de quelqu’un qui m’aime tant et qui est prêt à tout me donner? »

Même si cela peut s’avérer être difficile de vivre avec une personne qui présente tous les travers de la dépendance affective et que, devant l’intensité et la fréquence des demandes on se sent envahi, on ne peut pas la forcer à reconnaître ou à accepter sa dépendance, ni même à changer de comportement.

Maintenant, que dois-je faire?

Vous vous reconnaissez comme dépendant affectif? Voilà une première étape de franchie! Maintenant, il s’agit d’apprendre à gérer ces pulsions et de composer avec cette dynamique, afin d’avoir de meilleures relations (voir Dépendance affective : Peut-on s’en sortir? ). Voici quelques idées pour y arriver :

  • Reconnaître comme normal et valable son besoin d’être aimé;
  • Avoir de la compassion pour ses besoins et ses blessures;
  • En parler avec bienveillance pour soi;
  • Reconnaître que l’on ne s’aime pas;
  • Apprendre à s’aimer;
  • Faire des actions permettant d’aller vers une plus grande autonomie dans ses relations affectives;
  • Prendre la responsabilité de ses besoins;
  • S’affirmer, avoir confiance en soi et améliorer son estime personnelle;
  • Pratiquer le « lâcher-prise » à l’égard des autres;
  • Demander de l’aide;
  • Se pardonner.

 En terminant, je vous laisse sur ces réflexions :

Comment répondez-vous à votre besoin d’être aimé? De quelle manière exprimez-vous ce besoin aux autres? Êtes-vous satisfait dans vos relations? Que pouvez-vous changer pour avoir de meilleures relations?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Téléchargez votre ebook gratuit

Soumettez le formulaire ci-dessous afin d’obtenir par courriel un lien permettant de télécharger gratuitement le ebook Maîtriser L’amour écrit par Lise-Marie Boudreau. Vous serez également inscrit à notre info-lettre, un outil permettant de demeurer à l’affût des dernières parutions du blogue de Lise-Marie.

Nous nous assurons que chacune de nos communications soit désirée. Veuillez lire notre Politique de Confidentialité pour de plus amples renseignements.

Back To Top