Infolettre

Lise-Marie publie régulièrement de nouveaux articles et vidéos. En vous abonnant à l'infolettre, vous en serez informé.

Soyez assuré que votre courriel sera traité avec respect, et que la fréquence des envois est raisonnable.
Courriel
Prénom
Nom de famille
Nous respectons la loi antispam C-28
skip to Main Content
Kunj Parekh 392048 Unsplash

Une industrie lucrative – Pause Réflexion 09


Il n’y a qu’à constater la croissance phénoménale de l’offre qui existe aujourd’hui dans le domaine du développement personnel et de la spiritualité pour constater un certain malaise.  Certains se poseront la question : quel est le problème avec le fait d’avoir plus de choix ? Le problème survient du fait qu’une personne souffrante et vulnérable est plus facilement influençable; elle peut manquer de discernement envers l’aide qui lui est offerte. Quand nous nous libérons subitement des années de déchets émotionnels et que nous réalisons qu’il existe des outils pour y parvenir, il est tout à fait normal d’en vouloir davantage. Nous demeurons dans cet état d’esprit où tout est possible et  où nous sommes souvent prêts à investir beaucoup d’argent pour nous sentir mieux, ici et maintenant. Si bien que nous admettons inconsciemment cette idée que la facilité est un signe de destin favorable qui nous est acquis. Comment peut-on être floués dans une industrie qui nous martèle la tête avec cette idée que tout est ce qui nous arrive est toujours pour le mieux ?

 
Les domaines de la croissance personnelle, du développement de soi, de la relation d’aide, de la psychologie positive, composent cette industrie du Mieux-Être qui croit de façon exponentielle parce que le besoin d’accompagnement thérapeutique de toutes sortes,  spirituel ou plus traditionnel, est bien réel. Ce qui importe c’est que peu importe la démarche, c’est qu’elle nous amène à un moment donné à développer nos propres moyens et à découvrir nos propres ressources internes.
 
Bien que beaucoup de belles choses surviennent de la quête du bonheur, il faut garder en tête que la promesse du bonheur instantanée pourrait être un indice, qu’en plus d’écouter son « feeling intérieur »,  il faut s’informer et demander des références.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top